La Société des Sept Gardiens - Section 2 - Montréal

La Société

 

Historique

En 1922, au cours d’une conférence à Montréal, l’ingénieur Herbert Haultain, professeur de génie minéral à l’Université de Toronto et président de l’Institut Canadien des Ingénieurs (I.C.I.), proposa l’idée d’une forme d’engagement. Ce genre de serment d’office inciterait les ingénieurs à une plus grande solidarité et les sensibiliserait davantage à leurs devoirs envers la société. Il s’ensuivit la mise sur pied d’un comité formé du président en titre et de six anciens présidents de l’I.C.I qui poursuivirent l’objectif émis.

Haultain proposa de contacter l'écrivain et poète Rudyard Kipling, Prix Nobel de littérature en 1907. Kipling suggéra un rite et un texte d'engagement dont l'objet se résume dans l’énoncé suivant traduit textuellement de la version anglaise :



Herbert Haultain 1869-1961
"Le rituel de l’engagement de l’ingénieur a été instauré dans le but très noble de provoquer une prise de conscience du jeune ingénieur à l’endroit de sa profession et de son sens véritable. Il veut aussi indiquer à l’ingénieur ainé sa responsabilité dans l’accueil et le soutien des plus jeunes ingénieurs au début de leur carrière".
Rudyard Kipling 1865-1936

 

Le comité des sept fondateurs proposa l'idée d'un anneau, à être porté au petit doigt de la main "qui travaille" [working hand], comme symbole de l’engagement. L’idée plut à Kipling, qui suggéra que cet anneau soit rugueux, «...comme l'esprit du jeune ingénieur…», et qu’il ait un fini martelé, en évocation des difficultés que l'ingénieur rencontrera pour maîtriser la matière.

Kipling recommanda également l'utilisation des symboles que sont devenus le marteau et l'enclume, ainsi que la chaîne tenue en main par ceux qui prononcent l'engagement, chaîne qui évoque les liens qui unissent tous les ingénieurs entre eux et l'obligation qu'ils ont de s'entraider.

Les sept ingénieurs fondateurs mirent sur pied "The Corporation of the Seven Wardens", une organisation sans but lucratif, avec la responsabilité d'être dépositaire du Rituel de l’engagement et d'en administrer le rite. Aujourd’hui, 25 sections, formées à travers le Canada, assument ce rôle.

La première cérémonie eut lieu à Montréal le 25 avril 1925, pour l'engagement des ingénieurs fondateurs, qui devinrent le premier conseil d’administration de «The Corporation of the Seven Wardens Inc.». En cette même année, une première section locale fut constituée à Toronto avec la tenue d’une seconde cérémonie le 1er mai à l'intention de 14 ingénieurs locaux, dont 7 devinrent les Gardiens de cette Section.

Pour marquer le 75e anniversaire de la tradition, Postes Canada a émis, le 25 avril 2000, un timbre commémoratif du rite d'engagement. Le timbre, au tarif régulier canadien, représente un anneau de fer martelé réunissant des images de réalisations d'ingénierie canadienne.